S’engager à fond !

“Il plongea sept fois dans le Jourdain, selon la parole de l’homme de Dieu” 2 Roi 5:14

Tout plongeon pour être réalisé demande un engagement total. Que vous n’ayez qu’à mettre la tête sous l’eau ou, vous jeter du rebord de la piscine, de la falaise ou de plusieurs mètres dans l’eau : aucun plongeon ne peut être exécuté partiellement.

La crainte est l’obstacle principal au plongeon. Il l’est aussi à l’engagement. Trop ont peur de « se mouiller » ! La peur de ne pas réussir, la peur de se tromper, la peur de manquer de quelque chose sont toujours au rendez-vous lorsqu’il conviendrait de s’engager.

Pour ce général Syrien les obstacles au plongeon furent variés :

L’orgueil,  la vanité des faux raisonnements, la superstition et aussi la mauvaise qualité de l’eau du Jourdain. Il s’en retourne chez lui en colère, dès la réception du message du prophète transmis par un simple serviteur :

« Va, et lave-toi sept fois dans le Jourdain ; ta chair redeviendra saine. » 2 Roi 5:10

Mais, après quelques conseils et une simple réflexion, il emprunte le chemin de l’obéissance à la parole de Dieu. Ce n’est pas le chemin le plus facile mais c’est le meilleur des chemins.

N’oublions pas encore que, pour plonger, il doit enlever son képi, ses médailles, ses armes, c’est-à-dire, sa tenue de général ! Il apparaît donc en caleçon et de surcroit lépreux, car telle est sa maladie. Quelle scène particulière au bord du Jourdain !

N’ayons pas honte de « déshabiller le général » et de paraître tel que nous sommes devant tous mais surtout devant Dieu !

Il se plonge sept fois dans le Jourdain. Alors sa peau revient comme la chair d’un jeune enfant,  et il est purifié.

L’engagement total, celui de l’obéissance à la parole de Dieu est l’assurance d’un dynamisme et d’une fraîcheur. Il nous permet de rester comme des enfants. N’oublions-pas que c’est une condition indispensable au royaume de Dieu ! C’est aussi en nous dirigeant d’après la parole que nous rendrons pur notre sentier.

Je vous prie de mesurer votre engagement.

L’aquaphobie est un terme qui désigne, à la base, la peur de l’eau. Mais ce nom a été repris par les maîtres nageurs pour nommer les leçons dispensées qui permettent d’en vaincre la peur.

Avec Jésus, nous avons le Maître par excellence. Il nous enseigne l’engagement à fond, en laissant nos craintes de côté. Comme un regretté frère qui le disait assez souvent « à cent pour cent (100%) ».

 

Pasteur Jean CIZERON