J’ai gardé la foi.

“C’est dans la foi qu’ils sont tous morts”

Hébreux 11:13-16

La mort est le lot de tous les hommes. Ce qui a de la valeur, c’est de mourir dans la foi, avec la foi : “J’ai gardé la foi, désormais,dit l’apôtre Paul, la couronne de justice m’est réservée “.

 

1.Quelle est cette foi ? Une vie de l’invisible, celle d’une patrie céleste.

La mort,écrit l’apôtre, c’est quitter ce domicile terrestre pour entrer dans le domicile céleste que Dieu a préparé pour ceux qui croient.  Les héros de la foi d’Hébreux 11 ont vécu leur vie en ayant en vue quelque chose de meilleur, une cité céleste et éternelle.

2.Quelle est cette foi ?

Celle qui est en Dieu le Père, et son incroyable amour pour tous.

Celle qui est en Jésus-Christ le Fils de Dieu, et l’incroyable don de sa vie à Golgotha.

Celle qui est en l’Esprit-Saint, avec cet incroyable gage de notre héritage éternel au plus profond de nous.

3.Cette foi n’est pas aveugle.

Elle a reçu une information au travers de la Bible et de son message, au travers de la prédication de l’Évangile comme au travers d’une communication de l’Esprit dans le cœur de celui qui cherche. Cette Bible que les croyants aiment et dont chaque page fait leur joie.

C’est aujourd’hui encore cette Parole de Dieu qui informera votre foi quant aux choses éternelles.

Jésus dit :

“Celui qui croit en moi, à la vie éternelle.”  Jean 3:36

“Celui qui écoute ma parole, et qui croit à celui qui m’a envoyé, a la vie éternelle, et ne vient point en jugement, mais il est passé de la mort à la vie.” Jean 5:24

“Je suis la résurrection et la vie, celui qui croit en moi vivra, même s’il meurt”  Jean11:25

Voici des paroles qui informent la foi et donnent aux croyants une bonne espérance.

La foi de Paul,Pierre, Jacques ou Jean était ainsi nourrie de ces Paroles de Dieu. Votre foi est nourrie de ces mêmes paroles pour vous donner une même glorieuse espérance.

Lisez-les pour recevoir cette information dont votre foi a tant besoin pour vous donner une pleine assurance de la vie éternelle qui est en Jésus-Christ.

J’ai gardé la foi, au milieu des épreuves et malgré diverses contrariétés, quand le chemin était facile mais aussi lorsqu’il est devenu périlleux. J’ai gardé la foi car l’amour de Christ a triomphé en moi de toutes les peurs, de toutes les appréhensions face à l’éternité comme au présent incertain. J’ai gardé la foi et je sais en qui j’ai cru, je sais qu’il a le pouvoir de garder le dépôt de ses promesses en mon cœur jusqu’à la fin, je ne crains rien car il est avec moi, et un jour mes yeux le verront tel qu’il est

Bien-aimés, gardez la foi et recevez l’assurance de la vie éternelle promise.

Philippe BAK