Le chrétien est-il appelé à vivre en solo ?

Aujourd’hui, dans un siècle individualiste, de nombreux croyants prétendent pouvoir vivre leur foi en solo… Parfois trop déçus de mauvaises expériences vécues au sein de leur ancienne communauté.

Ces derniers prétendent que cette foi vécue en solitaire leur suffit !

Mais suffit-elle au Seigneur ? Que dit la Bible à ce propos ?

L’Écriture nous révèle que même dans le contexte parfait (et sans péché du jardin d’Éden), Dieu a dit :

“Il n’est pas bon que l’homme soit seul.”


Nous avons été créés pour partager une vie sociale et non une vie en solo !

Nous sommes appelés à former une communauté, une famille, afin de vivre dans la communion fraternelle, car aucun de nous individuellement, ne peut atteindre les objectifs fixés par le Seigneur.


La Bible ne nous parle jamais de chrétiens solitaires, ni de personnes qui s’isolent des autres chrétiens et se privent de la communion fraternelle. Elle nous dit, au contraire, que nous avons été rassemblés, coordonnés, édifiés, que nous sommes membres les uns des autres, cohéritiers, unis, soudés ensemble.

Vous n’êtes plus seul !

Bien que notre relation avec Christ soit personnelle, elle n’est toutefois pas privée.

Dans la famille de Dieu, nous sommes liés à tous les autres chrétiens, et nous resterons unis les uns aux autres pour l’éternité.

La Bible dit : « Nous formons un seul corps en Christ, et nous sommes tous membres les uns des autres ».


Suivre Christ implique une appartenance, pas seulement l’acte de croire en lui. Nous sommes membres de son corps, l’Église. Chaque enfant qui vient au monde entre dans la famille universelle des êtres humains. Mais cet enfant a aussi une famille réduite qui lui assure nourriture et soins, et un cadre lui permettant de devenir fort et sain.

C’est pareil sur le plan spirituel. Lorsque nous sommes nés de nouveau, nous sommes devenus membre de la famille universelle de Dieu, mais il nous faut aussi devenir membre de la famille de Dieu au niveau local (l’église locale) : notre nouvelle famille spirituelle.


«… Et le Seigneur ajoutait chaque jour à l’Église ceux qui étaient sauvés.»

(Actes 2/47)

Olivier Cassoly