Ravine des Cabris

  • Adresse

    48 chemin Clain, Ravine des Cabris
    97432 Saint-Pierre
  • Contacts

    mail : gilbh@hotmail.fr
    Tél : 02 62 91 41 27
    Mobile : 06 92 82 15 75

Eglise Mission Salut & Guérison de La Ravine des Cabris

  • Réunion de prière

    Mardi à 18h00
  • Connaître Jésus

    Jeudi à 18h00
    Dimanche à 15h00
  • Culte de louange

    Dimanche matin à 8h30

Infos – News

La Ravine des Cabris

Région Sud

à La Réunion

l’Équipe pastorale de La Ravine des Cabris

Gilbert Hoareau

Gilbert Hoareau

Pasteur

J’ai grandi dans un foyer où l’amour n’existait pas. Il n’y avait pas d’harmonie entre papa et maman. J’ai le souvenir cuisant de disputes, de bagarres, de paroles brutales et grossières.

La religion de mes parents avait tout juste éveillé en moi la pensée de l’existence de Dieu, mais Il était si loin et si étranger à nos besoins de paix. Vers l’âge de 14 ans à cause d’un échec scolaire, j’ai rejeté Dieu de ma vie. S’Il existait vraiment Il aurait du répondre à mes prières d’ados me disais-je. Jusqu’à l’âge de 20 ans, pour moi Dieu n’existait pas, je L’avais rayé totalement de mon existence. C’est à cet âge que j’ai changé de lycée et me suis retrouvé dans une pension loin de ma famille. Ce n’était pas sans me déplaire d’être loin des cris et des disputes.

Jonathan Danville

Jonathan Danville

Pasteur

Il fait tout à merveille
Dieu fait tout à Merveille, je le crois.

Ma vie avec Dieu a commencé alors que j’étais encore bien au chaud dans le ventre de ma mère.
Ma mère était enceinte de moins de 7 mois quand il y a eu des soucis avec sa grossesse.
Et ce jour-là, il fallait se rendre de suite à l’hôpital.
Les médecins, après auscultation et analyse de la situation sont venus voir mon père et lui ont dit ce qui allait se passer : Aujourd’hui vous allez perdre soit sa femme, soit son enfant, soit les deux, car l’état de santé de ma mère était critique.
Et ce jour-là, mon père et ma grand-mère maternelle se sont mis à prier le Seigneur Jésus pour que Dieu nous protège tous les deux, ma maman et moi.
Plusieurs heures plus tard, je naissais, et ma mère, par la grâce de Dieu fut épargnée également.

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer