Jean-Max Séverin et son épouse Daysie

Jean-Max Séverin et son épouse Daysie

C’est en 1986 que j’ai expérimenté la grâce de Dieu pour la première fois,  alors que j’étais dans une détresse extrême et que je m’apprêtais à mettre fin à ma vie, une voix s’est fait entendre à mon esprit et me disait : “Crie à Dieu” . J”ai répondu à cette voix à trois reprises : “quel Dieu ?”

Il faut savoir qu’ avant cette instant, j’avais consulté et invoqué tout les dieux possibles et inimaginables sans aucun résultats. Pour cette raison,  j’ai répliqué à cette voix “quel Dieu ?”

Cependant je me suis dit. Qu’est que j’ai à perdre au point où j’en suis. J’ai donc crié à Dieu : “Dieu si tu existe tu dois me délivrer !!! ” Alors, il s’est passer quelque chose d’extraordinaire et merveilleux…une présence étrangère m’environnais et me procurais une paix. Une paix et une joie qui étaient incomparables venant de cette présence. Je fus délivré de cette esprit de  suicide qui me poursuivait jusqu’à présent et j’avais alors une vive envie de vivre avec Lui (Dieu ).

C’est alors, j’ai formulé une nouvelle prière aussi profonde et sincère que la première : Seigneur, que dois-je faire ?

Le lendemain matin,  une personne vint me rencontrer, me parla de Jésus et m’invita à une réunion d’évangélisation. Je le suivi sans aucune question et le plus surprenant c’est qu’en arrivant dans la salle de la mission salut et guérison, j’ai ressenti cette même présence que j’avais expérimenté précédemment.

A ce moment, je compris qu’il était là le Seigneur. Je me suis attaché à lui et à la vérité. Aussitôt, j’ai commencé à témoigner de ce Jésus que je connaissais à peine mais qui pour moi était le plus belle des rencontre à faire connaître aux autres.

Le temps a passé mais je fut toujours à l’œuvre : évangélisation, chantres, visite, aide dans la prédication, …

c’est en 1998 que je fus appelé dans l’équipe pastorale nord, alors que je travaillais et que j’étais sur le point de créer mon entreprise. Le choix fut difficile, mais j’ai choisi de répondre à l’appel de Dieu.

Deux ans plus tard, je m’engageais à plein temps dans le service de Dieu. Décision que je ne regrette pas après treize années maintenant. Toujours prêt à marcher avec Jésus, à suivre le chemin qu’il a prévu pour moi et pour ma petite famille, mon épouse Daisy, Ma fille Constance et mon fils Samuel.

Que Dieu soit béni !

Fiche