Lecture du 08 Octobre

Colossiens 3:18-25 / Louis Segond

18 Femmes, soyez soumises à vos maris, comme il convient dans le Seigneur. 19 Maris, aimez vos femmes, et ne vous aigrissez pas contre elles. 20 Enfants, obéissez en toutes choses à vos parents, car cela est agréable dans le Seigneur. 21 Pères, n’irritez pas vos enfants, de peur qu’ils ne se découragent. 22 Serviteurs, obéissez en toutes choses à vos maîtres selon la chair, non pas seulement sous leurs yeux, comme pour plaire aux hommes, mais avec simplicité de coeur, dans la crainte du Seigneur. 23 Tout ce que vous faites, faites-le de bon coeur, comme pour le Seigneur et non pour des hommes, 24 sachant que vous recevrez du Seigneur l’héritage pour récompense. Servez Christ, le Seigneur. 25 Car celui qui agit injustement recevra selon son injustice, et il n’y a point d’acception de personnes.

Colossiens 4 / Louis Segond

1 Maîtres, accordez à vos serviteurs ce qui est juste et équitable, sachant que vous aussi vous avez un maître dans le ciel. 2 Persévérez dans la prière, veillez-y avec actions de grâces. 3 Priez en même temps pour nous, afin que Dieu nous ouvre une porte pour la parole, en sorte que je puisse annoncer le mystère de Christ, pour lequel je suis dans les chaînes, 4 et le faire connaître comme je dois en parler. 5 Conduisez-vous avec sagesse envers ceux du dehors, et rachetez le temps. 6 Que votre parole soit toujours accompagnée de grâce, assaisonnée de sel, afin que vous sachiez comment il faut répondre à chacun. 7 Tychique, le bien-aimé frère et le fidèle ministre, mon compagnon de service dans le Seigneur, vous communiquera tout ce qui me concerne. 8 Je l’envoie exprès vers vous, pour que vous connaissiez notre situation, et pour qu’il console vos coeurs. 9 Je l’envoie avec Onésime, le fidèle et bien-aimé frère, qui est des vôtres. Ils vous informeront de tout ce qui se passe ici. 10 Aristarque, mon compagnon de captivité, vous salue, ainsi que Marc, le cousin de Barnabas, au sujet duquel vous avez reçu des ordres s’il va chez vous, accueillez-le; 11 Jésus, appelé Justus, vous salue aussi. Ils sont du nombre des circoncis, et les seuls qui aient travaillé avec moi pour le royaume de Dieu, et qui aient été pour moi une consolation. 12 Epaphras, qui est des vôtres, vous salue : serviteur de Jésus-Christ, il ne cesse de combattre pour vous dans ses prières, afin que, parfaits et pleinement persuadés, vous persistiez dans une entière soumission à la volonté de Dieu. 13 Car je lui rends le témoignage qu’il a une grande sollicitude pour vous, pour ceux de Laodicée, et pour ceux d’Hiérapolis. 14 Luc, le médecin bien-aimé, vous salue, ainsi que Démas. 15 Saluez les frères qui sont à Laodicée, et Nymphas, et l’Eglise qui est dans sa maison. 16 Lorsque cette lettre aura été lue chez vous, faites en sorte qu’elle soit aussi lue dans l’Eglise des Laodicéens, et que vous lisiez à votre tour celle qui vous arrivera de Laodicée. 17 Et dites à Archippe : Prends garde au ministère que tu as reçu dans le Seigneur, afin de le bien remplir. 18 Je vous salue, moi Paul, de ma propre main. Souvenez-vous de mes liens. Que la grâce soit avec vous !

Jérémie 10 / Louis Segond

1 Ecoutez la parole que l’Eternel vous adresse, Maison d’Israël ! 2 Ainsi parle l’Eternel : N’imitez pas la voie des nations, Et ne craignez pas les signes du ciel, Parce que les nations les craignent. 3 Car les coutumes des peuples ne sont que vanité. On coupe le bois dans la forêt; La main de l’ouvrier le travaille avec la hache; 4 On l’embellit avec de l’argent et de l’or, On le fixe avec des clous et des marteaux, Pour qu’il ne branle pas. 5 Ces dieux sont comme une colonne massive, et ils ne parlent point; On les porte, parce qu’ils ne peuvent marcher. Ne les craignez pas, car ils ne sauraient faire aucun mal, Et ils sont incapables de faire du bien. 6 Nul n’est semblable à toi, ô Eternel ! Tu es grand, et ton nom est grand par ta puissance. 7 Qui ne te craindrait, roi des nations ? C’est à toi que la crainte est due; Car, parmi tous les sages des nations et dans tous leurs royaumes, Nul n’est semblable à toi. 8 Tous ensemble, ils sont stupides et insensés; Leur science n’est que vanité, c’est du bois ! 9 On apporte de Tarsis des lames d’argent, et d’Uphaz de l’or, L’ouvrier et la main de l’orfèvre les mettent en oeuvre; Les vêtements de ces dieux sont d’étoffes teintes en bleu et en pourpre, Tous sont l’ouvrage d’habiles artisans. 10 Mais l’Eternel est Dieu en vérité, Il est un Dieu vivant et un roi éternel; La terre tremble devant sa colère, Et les nations ne supportent pas sa fureur. 11 Vous leur parlerez ainsi : Les dieux qui n’ont point fait les cieux et la terre Disparaîtront de la terre et de dessous les cieux. 12 Il a créé la terre par sa puissance, Il a fondé le monde par sa sagesse, Il a étendu les cieux Par son intelligence. 13 A sa voix, les eaux mugissent dans les cieux; Il fait monter les nuages des extrémités de la terre, Il produit les éclairs et la pluie, Il tire le vent de ses trésors. 14 Tout homme devient stupide par sa science, Tout orfèvre est honteux de son image taillée; Car ses idoles ne sont que mensonge, Il n’y a point en elles de souffle, 15 Elles sont une chose de néant, une oeuvre de tromperie; Elles périront, quand viendra le châtiment. 16 Celui qui est la part de Jacob n’est pas comme elles; Car c’est lui qui a tout formé, Et Israël est la tribu de son héritage. L’Eternel des armées est son nom. 17 Emporte du pays ce qui t’appartient, Toi qui es assise dans la détresse ! 18 Car ainsi parle l’Eternel : Voici, cette fois je vais lancer au loin les habitants du pays; Je vais les serrer de près, afin qu’on les atteigne.- 19 Malheur à moi! je suis brisée ! Ma plaie est douloureuse ! Mais je dis : C’est une calamité qui m’arrive, Je la supporterai ! 20 Ma tente est détruite, Tous mes cordages sont rompus; Mes fils m’ont quittée, ils ne sont plus; Je n’ai personne qui dresse de nouveau ma tente, Qui relève mes pavillons.- 21 Les bergers ont été stupides, Ils n’ont pas cherché l’Eternel; C’est pour cela qu’ils n’ont point prospéré, Et que tous leurs troupeaux se dispersent. 22 Voici, une rumeur se fait entendre; C’est un grand tumulte qui vient du septentrion, Pour réduire les villes de Juda en un désert, En un repaire de chacals.- 23 Je le sais, ô Eternel ! La voie de l’homme n’est pas en son pouvoir; Ce n’est pas à l’homme, quand il marche, A diriger ses pas. 24 Châtie-moi, ô Eternel ! mais avec équité, Et non dans ta colère, de peur que tu ne m’anéantisses. 25 Répands ta fureur sur les nations qui ne te connaissent pas, Et sur les peuples qui n’invoquent pas ton nom ! Car ils dévorent Jacob, ils le dévorent, ils le consument, Ils ravagent sa demeure.

Jérémie 11 / Louis Segond

1 La parole qui fut adressée à Jérémie de la part de l’Eternel, en ces mots : 2 Ecoutez les paroles de cette alliance, Et parlez aux hommes de Juda et aux habitants de Jérusalem ! 3 Dis-leur: Ainsi parle l’Eternel, le Dieu d’Israël : Maudit soit l’homme qui n’écoute point les paroles de cette alliance, 4 Que j’ai prescrite à vos pères, Le jour où je les ai fait sortir du pays d’Egypte, De la fournaise de fer, en disant : Ecoutez ma voix, et faites tout ce que je vous ordonnerai; Alors vous serez mon peuple, Je serai votre Dieu, 5 Et j’accomplirai le serment que j’ai fait à vos pères, De leur donner un pays où coulent le lait et le miel, Comme vous le voyez aujourd’hui.-Et je répondis : Amen, Eternel ! 6 L’Eternel me dit : Publie toutes ces paroles dans les villes de Juda Et dans les rues de Jérusalem, en disant : Ecoutez les paroles de cette alliance, Et mettez-les en pratique ! 7 Car j’ai averti vos pères, Depuis le jour où je les ai fait monter du pays d’Egypte Jusqu’à ce jour, Je les ai avertis tous les matins, en disant : Ecoutez ma voix ! 8 Mais ils n’ont pas écouté, ils n’ont pas prêté l’oreille, Ils ont suivi chacun les penchants de leur mauvais coeur; Alors j’ai accompli sur eux toutes les paroles de cette alliance, Que je leur avais ordonné d’observer et qu’ils n’ont point observée. 9 L’Eternel me dit : Il y a une conjuration entre les hommes de Juda Et les habitants de Jérusalem. 10 Ils sont retournés aux iniquités de leurs premiers pères, Qui ont refusé d’écouter mes paroles, Et ils sont allés après d’autres dieux, pour les servir. La maison d’Israël et la maison de Juda ont violé mon alliance, Que j’avais faite avec leurs pères. 11 C’est pourquoi ainsi parle l’Eternel : Voici, je vais faire venir sur eux des malheurs Dont ils ne pourront se délivrer. Ils crieront vers moi, Et je ne les écouterai pas. 12 Les villes de Juda et les habitants de Jérusalem Iront invoquer les dieux auxquels ils offrent de l’encens, Mais ils ne les sauveront pas au temps de leur malheur. 13 Car tu as autant de dieux que de villes, ô Juda ! Et autant Jérusalem a de rues, Autant vous avez dressé d’autels aux idoles, D’autels pour offrir de l’encens à Baal… 14 Et toi, n’intercède pas en faveur de ce peuple, N’élève pour eux ni supplications ni prières; Car je ne les écouterai pas, Quand ils m’invoqueront à cause de leur malheur. 15 Que ferait mon bien-aimé dans ma maison ? Il s’y commet une foule de crimes. La chair sacrée disparaîtra devant toi. Quand tu fais le mal, c’est alors que tu triomphes ! 16 Olivier verdoyant, remarquable Par la beauté de son fruit, Tel est le nom que t’avait donné l’Eternel; Au bruit d’un grand fracas, il l’embrase par le feu, Et ses rameaux sont brisés. 17 L’Eternel des armées, qui t’a planté, Appelle sur toi le malheur, A cause de la méchanceté de la maison d’Israël et de la maison de Juda, Qui ont agi pour m’irriter, en offrant de l’encens à Baal. 18 L’Eternel m’en a informé, et je l’ai su; Alors tu m’as fait voir leurs oeuvres. 19 J’étais comme un agneau familier qu’on mène à la boucherie, Et j’ignorais les mauvais desseins qu’ils méditaient contre moi: Détruisons l’arbre avec son fruit ! Retranchons-le de la terre des vivants, Et qu’on ne se souvienne plus de son nom !- 20 Mais l’Eternel des armées est un juste juge, Qui sonde les reins et les coeurs. Je verrai ta vengeance s’exercer contre eux, Car c’est à toi que je confie ma cause. 21 C’est pourquoi ainsi parle l’Eternel contre les gens d’Anathoth, Qui en veulent à ta vie, et qui disent : Ne prophétise pas au nom de l’Eternel, Ou tu mourras de notre main ! 22 C’est pourquoi ainsi parle l’Eternel des armées : Voici, je vais les châtier; Les jeunes hommes mourront par l’épée, Leurs fils et leurs filles mourront par la famine. 23 Aucun d’eux n’échappera; Car je ferai venir le malheur sur les gens d’Anathoth, L’année où je les châtierai.

Psaumes 78:56-72 / Louis Segond

56 Mais ils tentèrent le Dieu Très-Haut et se révoltèrent contre lui, Et ils n’observèrent point ses ordonnances. 57 Ils s’éloignèrent et furent infidèles, comme leurs pères, Ils tournèrent, comme un arc trompeur. 58 Ils l’irritèrent par leurs hauts lieux, Et ils excitèrent sa jalousie par leurs idoles. 59 Dieu entendit, et il fut irrité; Il repoussa fortement Israël. 60 Il abandonna la demeure de Silo, La tente où il habitait parmi les hommes; 61 Il livra sa gloire à la captivité, Et sa majesté entre les mains de l’ennemi. 62 Il mit son peuple à la merci du glaive, Et il s’indigna contre son héritage. 63 Le feu dévora ses jeunes hommes, Et ses vierges ne furent pas célébrées; 64 Ses sacrificateurs tombèrent par l’épée, Et ses veuves ne pleurèrent pas. 65 Le Seigneur s’éveilla comme celui qui a dormi, Comme un héros qu’a subjugué le vin. 66 Il frappa ses adversaires en fuite, Il les couvrit d’un opprobre éternel. 67 Cependant il rejeta la tente de Joseph, Et il ne choisit Point la tribu d’Ephraïm; 68 Il préféra la tribu de Juda, La montagne de Sion qu’il aimait. 69 Et il bâtit son sanctuaire comme les lieux élevés, Comme la terre qu’il a fondée pour toujours. 70 Il choisit David, son serviteur, Et il le tira des bergeries; 71 Il le prit derrière les brebis qui allaitent, Pour lui faire paître Jacob, son peuple, Et Israël, son héritage. 72 Et David les dirigea avec un coeur intègre, Et les conduisit avec des mains intelligentes.

Proverbes 24:28-29 / Louis Segond

28 Ne témoigne pas à la légère contre ton prochain; Voudrais-tu tromper par tes lèvres ? 29 Ne dis pas: Je lui ferai comme il m’a fait, Je rendrai à chacun selon ses oeuvres.