Lecture du 05 Octobre

Colossiens 1:18-29 / Louis Segond

18 Il est la tête du corps de l’Eglise; il est le commencement, le premier-né d’entre les morts, afin d’être en tout le premier. 19 Car Dieu a voulu que toute plénitude habitât en lui; 20 il a voulu par lui réconcilier tout avec lui-même, tant ce qui est sur la terre que ce qui est dans les cieux, en faisant la paix par lui, par le sang de sa croix. 21 Et vous, qui étiez autrefois étrangers et ennemis par vos pensées et par vos mauvaises oeuvres, il vous a maintenant réconciliés 22 par sa mort dans le corps de sa chair, pour vous faire paraître devant lui saints, irrépréhensibles et sans reproche, 23 si du moins vous demeurez fondés et inébranlables dans la foi, sans vous détourner de l’espérance de l’Evangile que vous avez entendu, qui a été prêché à toute créature sous le ciel, et dont moi Paul, j’ai été fait ministre. 24 Je me réjouis maintenant dans mes souffrances pour vous; et ce qui manque aux souffrances de Christ, je l’achève en ma chair, pour son corps, qui est l’Eglise. 25 C’est d’elle que j’ai été fait ministre, selon la charge que Dieu m’a donnée auprès de vous, afin que j’annonçasse pleinement la parole de Dieu, 26 le mystère caché de tout temps et dans tous les âges, mais révélé maintenant à ses saints, 27 à qui Dieu a voulu faire connaître quelle est la glorieuse richesse de ce mystère parmi les païens, savoir : Christ en vous, l’espérance de la gloire. 28 C’est lui que nous annonçons, exhortant tout homme, et instruisant tout homme en toute sagesse, afin de présenter à Dieu tout homme, devenu parfait en Christ. 29 C’est à quoi je travaille, en combattant avec sa force, qui agit puissamment en moi.

Colossiens 2:1-7 / Louis Segond

1 Je veux, en effet, que vous sachiez combien est grand le combat que je soutiens pour vous, et pour ceux qui sont à Laodicée, et pour tous ceux qui n’ont pas vu mon visage en la chair, 2 afin qu’ils aient le coeur rempli de consolation, qu’ils soient unis dans la charité, et enrichis d’une pleine intelligence pour connaître le mystère de Dieu, savoir Christ, 3 mystère dans lequel sont cachés tous les trésors de la sagesse et de la science. 4 Je dis cela afin que personne ne vous trompe par des discours séduisants. 5 Car, si je suis absent de corps, je suis avec vous en esprit, voyant avec joie le bon ordre qui règne parmi vous, et la fermeté de votre foi en Christ. 6 Ainsi donc, comme vous avez reçu le Seigneur Jésus-Christ, marchez en lui, 7 étant enracinés et fondés en lui, et affermis par la foi, d’après les instructions qui vous ont été données, et abondez en actions de grâces.

Jérémie 4:19-31 / Louis Segond

19 Mes entrailles ! mes entrailles : je souffre au dedans de mon coeur, Le coeur me bat, je ne puis me taire; Car tu entends, mon âme, le son de la trompette, Le cri de guerre. 20 On annonce ruine sur ruine, Car tout le pays est ravagé; Mes tentes sont ravagées tout à coup, Mes pavillons en un instant. 21 Jusques à quand verrai-je la bannière, Et entendrai-je le son de la trompette ?- 22 Certainement mon peuple est fou, il ne me connaît pas; Ce sont des enfants insensés, dépourvus d’intelligence; Ils sont habiles pour faire le mal, Mais ils ne savent pas faire le bien.- 23 Je regarde la terre, et voici, elle est informe et vide; Les cieux, et leur lumière a disparu. 24 Je regarde les montagnes, et voici, elles sont ébranlées; Et toutes les collines chancellent. 25 Je regarde, et voici, il n’y a point d’homme; Et tous les oiseaux des cieux ont pris la fuite. 26 Je regarde, et voici, le Carmel est un désert; Et toutes ses villes sont détruites, devant l’Eternel, Devant son ardente colère. 27 Car ainsi parle l’Eternel : Tout le pays sera dévasté; Mais je ne ferai pas une entière destruction. 28 A cause de cela, le pays est en deuil, Et les cieux en haut sont obscurcis; Car je l’ai dit, je l’ai résolu, Et je ne m’en repens pas, je ne me rétracterai pas. 29 Au bruit des cavaliers et des archers, toutes les villes sont en fuite; On entre dans les bois, on monte sur les rochers; Toutes les villes sont abandonnées, il n’y a plus d’habitants. 30 Et toi, dévastée, que vas-tu faire? Tu te revêtiras de cramoisi, tu te pareras d’ornements d’or, Tu mettras du fard à tes yeux; Mais c’est en vain que tu t’embelliras; Tes amants te méprisent, Ils en veulent à ta vie. 31 Car j’entends des cris comme ceux d’une femme en travail, Des cris d’angoisse comme dans un premier enfantement. C’est la voix de la fille de Sion; elle soupire, elle étend les mains : Malheureuse que je suis! je succombe sous les meurtriers !

Jérémie 5 / Louis Segond

1 Parcourez les rues de Jérusalem, Regardez, informez-vous, cherchez dans les places, S’il s’y trouve un homme, s’il y en a un Qui pratique la justice, qui s’attache à la vérité, Et je pardonne à Jérusalem. 2 Même quand ils disent : L’Eternel est vivant ! C’est faussement qu’ils jurent. 3 Eternel, tes yeux n’aperçoivent-ils pas la vérité ? Tu les frappes, et ils ne sentent rien; Tu les consumes, et ils ne veulent pas recevoir instruction; Ils prennent un visage plus dur que le roc, Ils refusent de se convertir. 4 Je disais : Ce ne sont que les petits; Ils agissent en insensés, parce qu’ils ne connaissent pas la voie de l’Eternel, La loi de leur Dieu. 5 J’irai vers les grands, et je leur parlerai; Car eux, ils connaissent la voie de l’Eternel, La loi de leur Dieu; Mais ils ont tous aussi brisé le joug, Rompu les liens. 6 C’est pourquoi le lion de la forêt les tue, Le loup du désert les détruit, La panthère est aux aguets devant leurs villes; Tous ceux qui en sortiront seront déchirés; Car leurs transgressions sont nombreuses, Leurs infidélités se sont multipliées. 7 Pourquoi te pardonnerais-je? Tes enfants m’ont abandonné, Et ils jurent par des dieux qui n’existent pas. J’ai reçu leurs serments, et ils se livrent à l’adultère, Ils sont en foule dans la maison de la prostituée. 8 Semblables à des chevaux bien nourris, qui courent çà et là, Ils hennissent chacun après la femme de son prochain. 9 Ne châtierais-je pas ces choses-là, dit l’Eternel, Ne me vengerais-je Pas d’une pareille nation ? 10 Montez sur ses murailles, et abattez, Mais ne détruisez pas entièrement ! Enlevez ses ceps Qui n’appartiennent point à l’Eternel ! 11 Car la maison d’Israël et la maison de Juda m’ont été infidèles, Dit l’Eternel. 12 Ils renient l’Eternel, ils disent : Il n’existe pas! Et le malheur ne viendra pas sur nous, Nous ne verrons ni l’épée ni la famine. 13 Les prophètes ne sont que du vent, Et personne ne parle en eux. Qu’il leur soit fait ainsi! 14 C’est pourquoi ainsi parle l’Eternel, le Dieu des armées : Parce que vous avez dit cela, Voici, je veux que ma parole dans ta bouche soit du feu, Et ce peuple du bois, et que ce feu les consume. 15 Voici, je fais venir de loin une nation contre vous, maison d’Israël, Dit l’Eternel; C’est une nation forte, c’est une nation ancienne, Une nation dont tu ne connais pas la langue, Et dont tu ne comprendras point les paroles. 16 Son carquois est comme un sépulcre ouvert; Ils sont tous des héros. 17 Elle dévorera ta moisson et ton pain, Elle dévorera tes fils et tes filles, Elle dévorera tes brebis et tes boeufs, Elle dévorera ta vigne et ton figuier; Elle détruira par l’épée tes villes fortes dans lesquelles tu te confies. 18 Mais en ces jours, dit l’Eternel, Je ne vous détruirai pas entièrement. 19 Si vous dites alors: Pourquoi l’Eternel, notre Dieu, nous fait-il tout cela? Tu leur répondras : Comme vous m’avez abandonné, Et que vous avez servi des dieux étrangers dans votre pays, Ainsi vous servirez des étrangers dans un pays qui n’est pas le vôtre. 20 Annoncez ceci à la maison de Jacob, Publiez-le en Juda, et dites : 21 Ecoutez ceci, peuple insensé, et qui n’as point de coeur ! Ils ont des yeux et ne voient point, Ils ont des oreilles et n’entendent point. 22 Ne me craindrez-vous pas, dit l’Eternel, Ne tremblerez-vous pas devant moi? C’est moi qui ai donné à la mer le sable pour limite, Limite éternelle qu’elle ne doit pas franchir; Ses flots s’agitent, mais ils sont impuissants; Ils mugissent, mais ils ne la franchissent pas. 23 Ce peuple a un coeur indocile et rebelle; Ils se révoltent, et s’en vont. 24 Ils ne disent pas dans leur coeur : Craignons l’Eternel, notre Dieu, Qui donne la pluie en son temps, La pluie de la première et de l’arrière saison, Et qui nous réserve les semaines destinées à la moisson. 25 C’est à cause de vos iniquités que ces dispensations n’ont pas lieu, Ce sont vos péchés qui vous privent de ces biens. 26 Car il se trouve parmi mon peuple des méchants; Ils épient comme l’oiseleur qui dresse des pièges, Ils tendent des filets, et prennent des hommes. 27 Comme une cage est remplie d’oiseaux, Leurs maisons sont remplies de fraude; C’est ainsi qu’ils deviennent puissants et riches. 28 Ils s’engraissent, ils sont brillants d’embonpoint; Ils dépassent toute mesure dans le mal, Ils ne défendent pas la cause, la cause de l’orphelin, et ils prospèrent; Ils ne font pas droit aux indigents. 29 Ne châtierais-je pas ces choses-là, dit l’Eternel, Ne me vengerais-je Pas d’une pareille nation ? 30 Des choses horribles, abominables, Se font dans le pays. 31 Les prophètes prophétisent avec fausseté, Les sacrificateurs dominent sous leur conduite, Et mon peuple prend plaisir à cela. Que ferez-vous à la fin ?

Jérémie 6:1-15 / Louis Segond

1 Fuyez, enfants de Benjamin, du milieu de Jérusalem, Sonnez de la trompette à Tekoa, Elevez un signal à Beth-Hakkérem ! Car on voit venir du septentrion le malheur Et un grand désastre. 2 La belle et la délicate, Je la détruis, la fille de Sion ! 3 Vers elle marchent des bergers avec leurs troupeaux; Ils dressent des tentes autour d’elle, Ils broutent chacun sa part.- 4 Préparez-vous à l’attaquer ! Allons ! montons en plein midi !… Malheureusement pour nous, le jour baisse, Les ombres du soir s’allongent. 5 Allons ! montons de nuit ! Détruisons ses palais !- 6 Car ainsi parle l’Eternel des armées : Abattez les arbres, Elevez des terrasses contre Jérusalem ! C’est la ville qui doit être châtiée; Il n’y a qu’oppression au milieu d’elle. 7 Comme un puits fait jaillir ses eaux, Ainsi elle fait jaillir sa méchanceté; Il n’est bruit en son sein que de violence et de ruine; Sans cesse à mes regards s’offrent la douleur et les plaies. 8 Reçois instruction, Jérusalem, De peur que je ne m’éloigne de toi, Que je ne fasse de toi un désert, Un pays inhabité ! 9 Ainsi parle l’Eternel des armées : On grappillera comme une vigne les restes d’Israël. Portes-y de nouveau la main, Comme le vendangeur sur les ceps. 10 A qui m’adresser, et qui prendre à témoin pour qu’on écoute ? Voici, leur oreille est incirconcise, Et ils sont incapables d’être attentifs; Voici, la parole de l’Eternel est pour eux un opprobre, Ils n’y trouvent aucun plaisir. 11 Je suis plein de la fureur de l’Eternel, je ne puis la contenir. Répands-la sur l’enfant dans la rue, Et sur les assemblées des jeunes gens. Car l’homme et la femme seront pris, Le vieillard et celui qui est chargé de jours. 12 Leurs maisons passeront à d’autres, Les champs et les femmes aussi, Quand j’étendrai ma main sur les habitants du pays, Dit l’Eternel. 13 Car depuis le plus petit jusqu’au plus grand, Tous sont avides de gain; Depuis le prophète jusqu’au sacrificateur, Tous usent de tromperie. 14 Ils pansent à la légère la plaie de la fille de mon peuple : Paix ! paix ! disent-ils; Et il n’y a point de paix; 15 Ils seront confus, car ils commettent des abominations; Ils ne rougissent Pas, ils ne connaissent pas la honte; C’est pourquoi ils tomberont avec ceux qui tombent, Ils seront renversés quand je les châtierai, Dit l’Eternel.

Psaumes 77 / Louis Segond

1 Au chef des chantres. D’après Jeduthun. Psaume d’Asaph. 2 Ma voix s’élève à Dieu, et je crie; Ma voix s’élève à Dieu, et il m’écoutera. 3 Au jour de ma détresse, je cherche le Seigneur; La nuit, mes mains sont étendues sans se lasser; Mon âme refuse toute consolation. 4 Je me souviens de Dieu, et je gémis; Je médite, et mon esprit est abattu.-Pause. 5 Tu tiens mes paupières en éveil; Et, dans mon trouble, je ne puis parler. 6 Je pense aux jours anciens, Aux années d’autrefois. 7 Je pense à mes cantiques pendant la nuit, je fais des réflexions au dedans de mon coeur, et mon esprit médite. 8 Le Seigneur rejettera-t-il pour toujours ? Ne sera-t-il plus favorable ? 9 Sa bonté est-elle à jamais épuisée ? Sa parole est-elle anéantie pour l’éternité ? 10 Dieu a-t-il oublié d’avoir compassion ? A-t-il, dans sa colère, retiré sa miséricorde ?-Pause. 11 Je dis : Ce qui fait ma souffrance, C’est que la droite du Très-Haut n’est plus la même… 12 Je rappellerai les oeuvres de l’Eternel, Car je me souviens de tes merveilles d’autrefois; 13 Je parlerai de toutes tes oeuvres, Je raconterai tes hauts faits. 14 O Dieu ! tes voies sont saintes; Quel dieu est grand comme Dieu ? 15 Tu es le Dieu qui fait des prodiges; Tu as manifesté parmi les peuples ta puissance. 16 Par ton bras tu as délivré ton peuple, Les fils de Jacob et de Joseph.-Pause. 17 Les eaux t’ont vu, ô Dieu ! Les eaux t’ont vu, elles ont tremblé; Les abîmes se sont émus. 18 Les nuages versèrent de l’eau par torrents, Le tonnerre retentit dans les nues, Et tes flèches volèrent de toutes parts. 19 Ton tonnerre éclata dans le tourbillon, Les éclairs illuminèrent le monde; La terre s’émut et trembla. 20 Tu te frayas un chemin Par la mer, Un sentier par les grandes eaux, Et tes traces ne furent plus reconnues. 21 Tu as conduit ton peuple comme un troupeau, Par la main de Moïse et d’Aaron.

Proverbes 24:23-25 / Louis Segond

23 Voici encore ce qui vient des sages : Il n’est pas bon, dans les jugements, d’avoir égard aux personnes. 24 Celui qui dit au méchant : Tu es juste ! Les peuples le maudissent, les nations le maudissent. 25 Mais ceux qui le châtient s’en trouvent bien, Et le bonheur vient sur eux comme une bénédiction.